Thomas Was Alone

Développé par Bithell Games (2012)
Android – iOS – Linux – macOS – PC – PS3 – PS4 – PS Vita – Wii U – Xbox One

Thomas Was Alone est un jeu de puzzle minimaliste et d’aventure rectangulaire.

Premier jeu réalisé par Bithell Games en 2012, cette aventure attachante nous entraîne dans des profondeurs à la fois philosophiques et humoristiques, explorant les nuances des relations humaines grâce à l’histoire en apparence toute simple de petits personnages rectangulaires. La simplicité et l’efficacité de son design, alliées à une narration savamment maîtrisée, font de Thomas Was Alone une expérience sans équivalent.

Le jeu se révèle attachant dès les premières minutes, tandis que le joueur accompagne la naissance de simples consciences informatiques résultant d’une erreur de système. À travers un tutoriel efficace et bien intégré au récit, on découvre les capacités et la personnalité des différents rectangles, ainsi que les relations naïves qui se tissent entre eux. Bien qu’aucune instruction claire ne soit donnée, les objectifs des différents niveaux sont tout de suite compris par le joueur. L’ensemble donne une impression de grande finesse et, au terme de cette courte aventure, on ressentira un véritable attachement pour ces « créatures » en proie à de grands questionnements universels.

thomas6

Outre la finesse de son écriture, Thomas Was Alone possède de nombreuses qualités, dont un design dynamique et un schéma de contrôle très fluide. Une trame sonore instrumentale accompagne à merveille les aventures de Thomas et de ses compagnons rectangulaires, et les puzzles proposés demandent une grande coordination entre les capacités limitées de chacun et chacune.

Au fur et à mesure que de nouveaux personnages s’ajoutent au récit, différents groupes doivent résoudre différentes situations, permettant au jeu de se renouveler constamment malgré des mécaniques limitées. La courbe de difficulté est également bien dosée, ne causant presque jamais de frustration ni d’impression de redondance.

thomas13

Le jeu questionne sans cesse son propre design, son propre langage et ses propres codes, brisant le quatrième mur avec aisance et plaçant le joueur dans une position d’observateur involontaire, face à ces petits êtres et à leurs luttes existentielles. L’écriture et la narration sont si bien maîtrisées qu’elles parviennent à questionner les affres de la condition humaine grâce à de simples rectangles sautant sur des plateformes.

Bien que la finale laisse le joueur sur sa faim et parvienne mal à conclure ce fascinant récit, Thomas Was Alone saura surprendre et charmer l’intelligence des joueurs, qui garderont longtemps le souvenir de ces quadrilatères remplis d’émotions.

thomas7

+ Atmosphère minimaliste très efficace
+ Histoire engageante et narration bien maîtrisée
+ Personnages rectangulaires très attachants
+ Mécaniques simples se renouvelant assez bien
+ Excellente trame sonore
– Conclusion plutôt faible

EXCELLENT si vous cherchez :
+ Un jeu de puzzle simple et facile d’accès
+ Des rectangles et des émotions

À ÉVITER si vous cherchez :
Du pixel art détaillé
Un jeu foisonnant de possibilités

9/10 Shnapenn’s Choice
Révisé le 19 juillet 2019

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s