The Swapper

Développé par Facepalm Games (2013)
Linux – macOS – PC – PS3 – PS4 – PS Vita – Xbox One – Wii U

The Swapper est un jeu de puzzle et d’aventure philosophique, situé dans un univers de science-fiction sombre et mystérieux.

Typiquement, les jeux de puzzle n’offrent pas les récits les plus intéressants, et ce pour une très bonne raison : ils n’en ont aucunement besoin pour plaire à leur audience. Lorsqu’un jeu de puzzle, en plus de ses mécaniques solides, propose une histoire engageante comme World of Goo ou Braid, il s’agit d’une agréable surprise permettant généralement de rejoindre un public un peu plus large. The Swapper s’inscrit fièrement dans cette catégorie, offrant non seulement des puzzles audacieux, mais également un récit bien senti, engageant et, au final, particulièrement troublant.

L’univers présenté est sombre et angoissant, un sentiment rehaussé par le style visuel et le design oppressant des différents niveaux. Coincé entre une station spatiale abandonnée et la surface d’une planète inhospitalière, le joueur doit réactiver différents systèmes pour tenter de s’échapper. Au fil du jeu, il découvre des fragments de journaux, des bribes de communication radio, ainsi que d’étranges entités extra-terrestres ressemblant à d’immenses rochers. Ces blocs de pierre sont la manifestation physique de consciences évoluant dans une toute autre dimension que la nôtre. Existant sans le savoir dans notre dimension (comme notre âme existerait involontairement dans une autre dimension, par exemple), ces créatures ne comprennent pas le concept d’espace physique et répondent à une logique totalement différente, ce qui donne lieu à une richesse philosophique tout à fait inattendue.

À travers ces échanges mystiques avec les consciences-roches, le jeu questionne allègrement les concepts de langage et d’identité, mais toujours avec une certaine légèreté qui n’empiète pas sur le plaisir de jouer. Les échanges sont toujours brefs mais significatifs et le jeu conserve ainsi un bon rythme, malgré la profondeur des réflexions philosophiques qu’il propose.

swapper7

Mais la véritable richesse de The Swapper réside dans sa mécanique principale, un système de clonage permettant de créer en un clin d’œil différents clones de son personnage, puis de transférer sa conscience de l’un à l’autre. Tous les clones répondent exactement aux commandes du joueur, mais seul celui contenant sa conscience peut récupérer les objets disséminés dans les différents niveaux, puis les utiliser pour activer différents systèmes sur la station. Certains lieux ne permettent pas de se cloner, d’autres ne permettent pas de transférer sa conscience, et le joueur doit résoudre chaque puzzle en tenant compte de ces différentes conditions.

Il est difficile d’expliquer à quel point cette mécanique est troublante et participe activement à l’ambiance angoissante du jeu. Le joueur doit souvent se transférer d’un clone à l’autre et assister à la mort horrible du corps qu’il vient de quitter. Sacrifier son incarnation précédente est souvent une partie de la solution. Le joueur peut aussi grimper ou descendre sur de vastes distances, en sautant d’un clone à l’autre tandis que ses corps précédents tombent autour de lui comme des mannequins sans vie. Des douzaines de clones périront avant que le héros ne parvienne à s’échapper de la station. Le joueur ne peut faire autrement que de se demander si, au terme du voyage, son personnage est vraiment le même que celui qu’il contrôlait au début du jeu.

En termes de contrôle, la simplicité des mécaniques est satisfaisante : un clic droit permet de ralentir le temps et de positionner un clone, jusqu’à un maximum de quatre à tout moment, tandis qu’un clic gauche permet de transférer sa conscience dans le clone situé sous le curseur de la souris. La structure du jeu et le design des niveaux empruntent principalement à la structure des Metroidvania, mais sans les combats.

La trame sonore et les bruitages participent bien à l’ambiance troublante de l’ensemble, malgré un voice-acting parfois moins réussi. Finalement, certains problèmes techniques peuvent se présenter en début de partie, mais le mode Compatibilité permet de les régler rapidement.

Bien qu’il s’agisse d’un jeu de puzzle, The Swapper est donc une œuvre extrêmement engageante, voire déstabilisante, qui saura plaire à plusieurs types de joueurs différents, des fans de défis logiques jusqu’aux amoureux d’horreur soft.

swapper

+ Ambiance visuelle et sonore saisissante
+ Récit solide et univers bien senti
+ Puzzles intelligents et difficulté bien équilibrée
+ Mécanique de clonage efficace et troublante
– Voice acting et qualité d’animation un peu faibles

EXCELLENT si vous cherchez :
+ Un jeu de puzzle original
+ La solitude de l’espace

À ÉVITER si vous cherchez :
Un jeu au rythme endiablé
Des animations fluides

9.2/10 Shnapenn’s Choice
Révisé le 20 juillet 2019

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s