Betrayal at Krondor

Développé par Dynamix (1993)
PC

Betrayal at Krondor est un jeu de rôles médiéval fantastique prenant place dans l’univers de Midkemia créé par l’écrivain Raymond E. Feist (Riftwar).

Publié en 1993 par Sierra On-Line, ce classique incontournable fête aujourd’hui ses 25 ans d’existence. Peu connu des joueurs actuels en raison de son grand âge et de ses graphismes largement dépassés, il s’agit pourtant de l’un des jeux de rôle les plus marquants des dernières décennies. Peu d’œuvres ludiques peuvent se vanter d’offrir un univers aussi détaillé, des mécaniques aussi originales et un récit aussi accrocheur.

Betrayal at Krondor présente un univers déchiré par la guerre, habité par des personnages étoffés et porté par une intrigue finement tissée. Chaque chapitre propose une sélection différente de personnages, comme un jeune magicien amateur, par exemple, ou un elfe antipathique détesté de tous. Le récit se dévoile à travers les points de vue de ces groupes variés, dont certains membres reviennent parfois d’un chapitre à l’autre. Les combats au tour par tour se déroulent sur une grille tactique, simple mais fonctionnelle, et les personnages évoluent non pas en gagnant des niveaux d’expérience, mais en développant la maîtrise de leurs différentes habiletés.

À tout moment, le joueur peut sélectionner un certain nombre de statistiques pour chacun de ses personnages, et ces statistiques seront développées en priorité au fil des actions accomplies. Par exemple, il est possible de mettre l’emphase sur le combat au corps-à-corps, l’endurance et la réparation de l’équipement, ou encore sur la magie, le commerce et le crochetage de serrures. La maîtrise de ces domaines se développera plus rapidement pour le personnage en question, mais l’ensemble de ses statistiques continuera également d’évoluer, quoique plus lentement.

Le système rappelle celui emprunté par les Elder Scrolls et permet au joueur de manipuler la progression de ses personnages de façon très satisfaisante. Il existe même un talent appelé « Barding », qui permet au joueur de récolter de l’argent dans les auberges de passage en offrant une performance artistique, dont le résultat sera amélioré par les instruments de musique en sa possession… à condition, bien sûr, de ne pas faire fuir le public!

Betrayal_persos
L’un des aspects les plus uniques de Betrayal at Krondor est la présence d’une vaste quantité de « Wordlock chests », des coffres verrouillés par des énigmes et disséminés à travers l’univers de jeu. Ces énigmes sont écrites dans une langue ancienne, que seuls quelques personnages ont la capacité de traduire. La découverte et l’ouverture de ces coffres constituent l’un des grands plaisirs du jeu et permettent au joueur de mettre la main sur des objets uniques, des sorts inédits ou encore des éléments essentiels à la progression du récit.

Sous des dehors arides et un visuel antique se cache donc une expérience unique et hautement satisfaisante. L’ampleur du monde et la difficulté parfois brutale peuvent être déconcertants à première vue, mais les joueurs qui oseront affronter l’expérience découvriront l’un des univers de jeu les plus envoûtants qui aient été conçus à ce jour.

+ Ambiance, univers et récit engageants
+ Mécaniques de RPG flexibles et détaillées
+ Combat tactique simple, efficace et exigeant
+ Immense univers rempli d’énigmes et de secrets
– Graphismes, interface et animations dépassés (et de loin)

EXCELLENT si vous cherchez :
+ Un univers finement détaillé
+ Un jeu de rôles mémorable

À ÉVITER si vous cherchez :
Un jeu simple à traverser
Un visuel moderne

9.5/10 Shnapenn’s Choice
Révisé le 20 juillet 2019

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s