Stronghold: Kingdom Simulator

Développé par Stormfront Studios (1993)
PC

Stronghold: Kingdom Simulator, ou D&D Stronghold, est un jeu de stratégie et de gestion situé dans l’univers fantastique de Donjons & Dragons.

Méconnu du grand public, ce Stronghold – premier du nom – est un remarquable mélange de gestion d’empire et de stratégie militaire en temps réel. Il fut publié à l’époque dite de l’âge d’or des jeux d’aventure, soit la même année que Gabriel Knight: Sins of the Fathers, Myst et Zelda: A Link to the Past, pour ne nommer qu’eux. Le jeu possède de nombreuses qualités, dont un design original et une présentation très charmante, qui en font l’un des grands trésors inconnus du siècle dernier.

Stronghold propose un visuel 3D très original fait de plans 2D superposés, des mécaniques de gestion complexes mais intuitives, ainsi que des combats en temps réel contre les armées monstrueuses des cités adverses. Tout cela présenté dans un emballage de pixel art qui ferait bander un bonhomme allumette.

Stronghold2

Ironiquement, ce jeu a vu le jour avant l’arrivé des premières technologies 3D et parvient pourtant à créer une impression de 3D beaucoup plus convaincante que ses successeurs directs. Cet exploit est accompli grâce à une habile superposition de plans 2D, créant une illusion de profondeur qui s’appuie sur la relation spatiale entre les différentes constructions du joueur. Autrement dit, la zone de jeu est découpée en multiples secteurs, chacun comprenant 4 espaces de construction, et chacun de ces secteurs montre en arrière-plan les secteurs environnants et leurs propres constructions.

Dans l’image ci-dessus, par exemple, le secteur sélectionné contient une habitation, un bosquet, un champ et un marché. L’arrière-plan montre le contenu du secteur directement au nord de celui-ci, qui contient une habitation, un champ et une mine. Si les secteurs environnants étaient développés, on apercevrait également leurs constructions dans le lointain, leur taille variant selon la distance qui les sépare du secteur sélectionné. Ce processus ingénieux crée une illusion de profondeur très réussie et donne au jeu un charme visuel tout à fait unique.

Stronghold permet de créer et de développer jusqu’à cinq factions différentes composées de personnages classique de l’univers D&D: guerriers, mages, elfes, voleurs, etc. Chaque faction possède des aptitudes de combat particulières, des options de construction uniques et un choix d’équipement qui lui est propre. Chaque faction produit au fil du jeu des dizaines de personnages, chacun possédant un certain niveau d’expérience, et ces personnages peuvent construire des bâtiments, explorer le territoire, recruter de nouveaux membres ou encore combattre les armées adverses.

stronghold3

Les ordres sont donnés grâce à un système intuitif, quoiqu’assez obscur à première vue. Un triangle affiché à droite de l’écran permet de choisir les activités menées par les personnages d’une faction dans un secteur donné, et la ligne rose située sous le triangle permet d’attirer dans ce secteur les personnages inactifs de cette faction. Chaque secteur comporte un triangle d’ordres spécifique pour chacune des factions en jeu, permettant une gestion extrêmement pointue et détaillée. On peut également transférer le contrôle des bâtiments entre les représentants des différentes factions, permettant aux factions plus faibles de bénéficier des constructions de leurs alliés plus avancés.

À tout moment, un clic droit sur le nom d’une faction permet d’accéder aux informations importantes la concernant, comme son revenu, ses stocks de nourriture, sa population, etc. Une fois maîtrisé, ce système d’ordres procurera un véritable plaisir aux amateurs de stratégie en tous genres.

Un autre aspect important du jeu est la présence abondante de cités ennemies, qui devront être conquises afin de protéger son empire et d’accéder à la victoire. Les joueurs enverront leur troupes pour combattre les hordes d’orcs, trolls, golems et autres créatures fantastiques dans des batailles en temps réel pour le contrôle de chaque secteur occupé. Lorsque tous les monstres d’un secteur sont éliminés, on peut raser les constructions adverses ou en prendre possession. Ces options stratégiques offrent une belle profondeur et permettent de transformer visuellement son empire en y ajoutant les constructions de ses ennemis vaincus.

stronghold6

Stronghold est donc un jeu de stratégie à la profondeur surprenante et d’une originalité remarquable. Pratiquement inconnu du public, il est aujourd’hui disponible sur des plateformes comme GOG.com et mérite d’être découvert par tous les amateurs de stratégie, de gestion et de médiéval fantastique.

+ Visuel pixel art 3D très original
+ Gestion intuitive des différentes factions
+ Multitude de personnages possédant leur propre niveau, équipement, etc.
+ Nombreuses options de constructions et d’améliorations
+ Combats stratégiques en temps réel
– Contrôles obscurs à première vue

EXCELLENT si vous cherchez :
+ Un mélange original de stratégie et de gestion
+ Un trésor inconnu

À ÉVITER si vous cherchez :
Une interface et des contrôles modernes
Un univers original

9.1/10 Shnapenn’s Choice
Révisé le 18 octobre 2019

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s